Tout sur le point G


Compléments



Point-G.info Tous droits réservés 2006 - 2014
contact

anatomie femme

Anatomie du point G

Les femmes et les hommes possèdent des organes génitaux externes et internes. Les 2 planches suivantes illustrent l'anatomie simplifiée du vagin et du point G féminin. Une meilleure connaissance anatomique permet parfois de rendre les rapports sexuels plus lucides et plus sereins, surtout si vous projetez d'explorer seule vos parties intimes.


Le point G france3
envoyé par fashion-photo13

Anatomie des organes génitaux externes - vagin

Les parties génitales externes de la femme sont composées du Mont de Vénus ou pubis, du clitoris, ainsi que des grandes et petites lèvres. L'ensemble, avec l'ouverture du vagin, est connu sous le nom de vulve.

Le pubis est une couverture de tissu gras située au-dessus de l'os pubien. Cette structure, qui se couvre de poils pendant la puberté, protège les organes sexuels et reproducteurs internes.

Le clitoris est un organe érectile protégé d’un capuchon, situé à la jointure des grandes lèvres. Il contient une concentration élevée de nerfs. De fait, particulièrement sensible à la stimulation, le clitoris est le seul organe anatomique dont la fonction unique est de fournir le plaisir sexuel.

Les grandes lèvres sont deux plis spongieux de peau (un de chaque côté de l’ouverture vaginale). Elles protègent les structures génitales.

Les petites lèvres sont les deux plis érectiles de la peau situés entre les grandes lèvres et les ouvertures urétrales et vaginales. La zone couverte par les ouvertures vaginale et urétrale, jusqu’à la glande de Bartholin (intérieur du vagin) s'appelle le vestibule.

Le périnée est un réseau des muscles localisés entre le vagin et l'anus. Ils soutiennent la cavité pelvienne et aident à garder les organes pelviens en place.

Anatomie des organes génitaux internes - point G

Les parties génitales internes femelles sont le vagin, le col de l’utérus, l'utérus, les trompes utérines, et les ovaires.

Le vagin est une cavité musculaire, fortement extensible, tubulaire, menant du vestibule jusqu’à l'utérus. Pendant les rapports sexuels vaginaux, le pénis de l’homme pénètre à l’intérieur. Le vagin sert également de canal de sortie pour l'écoulement menstruel. Certaines femmes éprouvent du plaisir sexuel pendant les rapports vaginaux. La paroi vaginale antérieure (côté ventre) est densément innervée, et donc beaucoup plus sensible à la stimulation que la paroi vaginale postérieure (côté fesses).

Les glandes de Bartholin sont deux petites structures rondes, une de chaque côté de l'ouverture vaginale. Ces glandes sécrètent un fluide pendant les préliminaires, fournissant la lubrification vaginale.

La zone de Gräfenberg, ou point G, est un petit secteur (environ 1-2 centimètre) sur la paroi antérieure du vagin (côté ventre), environ à mi-chemin entre l'os pelvien et le col de l’utérus. Cette zone est particulièrement sensible à la stimulation sexuelle, et pour quelques femmes, on peut observer lors de l'orgasme une émission de fluide comparable à une éjaculation masculine. Le point G n'a aucune fonction connue à l’exception du plaisir sexuel. Après une stimulation du point G, quelques femmes rapportent qu’uriner peut s’avérer temporairement difficile, à cause sans doute du gonflement du point G créant une pression sur l'urètre.

Le col de l’utérus est situé à l’extrémité du vagin. C’est la partie inférieure de l'utérus qui dépasse dans le canal vaginal. Le col de l’utérus possède un orifice qui permet le passage de l'écoulement menstruel de l'utérus et inversement, le passage du sperme dans l'utérus. Pendant les rapports vaginaux, le contact du gland (extrémité du pénis) avec cette structure peut fournir du plaisir sexuel pour quelques femmes.

L'utérus est une cavité, un organe musculaire à parois épaisses, en forme de poire, situé entre la vessie et le rectum. C'est l'endroit où le fœtus se développe pendant la grossesse. La partie supérieure de l'utérus se contracte pendant l'orgasme.

Les trompes utérines (les oviductes) sont une paire de tubes qui s'étendent de l'utérus supérieur vers les ovaires. Les ovules (œufs) voyagent des ovaires vers l'utérus. Les trompes utérines se contractent également pendant l'orgasme.

Les ovaires sont deux organes situés à l'extrémité de chaque trompe utérine. Ils produisent les ovules (un par mois de la puberté à la ménopause). Les ovaires produisent l'œstrogène et la progestérone, les hormones responsables du développement des caractéristiques sexuelles. Ces hormones sont également responsables de l'élasticité des organes génitaux, de l'intégrité de la doublure vaginale, et de la lubrification des organes génitaux. La testostérone est également produite dans l’ovaire. Elle est responsable du désir sexuel.